Dazzle

21 octobre 2010 § 0 commentaire(s)

Fiat Strada painted in dazzle design by Patricia van Lubeck, 1990

Camouflages, perturbations et décalages visuels.

12 octobre 2010 § commentaire(s)

Dazzle camouflage

Bateau furtif - dazzle painting

Bateau furtif - dazzle painting

Bateau furtif - dazzle painting

Le Dazzle camouflage ou « camouflage d’éblouissement » était une technique utilisée principalement durant la première guerre mondiale. Une perle dans une des rares rencontres de l’art et du militaire. Technique mise au point en réaction aux tentatives de la marine militaire pour trouver un camouflage de dissimulation dans toutes les conditions climatiques. Il s’agit alors, non pas de dissimuler, mais de perturber, de distraire les télémètres et les méthodes d’estimation utilisées par l’artillerie adverse (perturbation de l’estimation de la vitesse, de la distance, de la géométrie du navire). À l’époque, les techniques de détection se basaient presque exclusivement sur l’observation à œil humain. Ni radar, ni laser pour assister à ces mesures précises… Ces dazzle’s paintings ont été mise au point par un peintre anglais, Norman Wilkinson et par un peintre américain, Everett Warner, tous deux travaillant pour les marines militaires de leurs pays respectifs. Ils développèrent une multitude de méthodes et de variantes pour peindre les navires. Inspirer du mouvement cubiste dans une époque moribonde, cette méthode ré-inspira fortement les artistes de l’époque. Il existe peu de preuves concrètes d’une quelconque efficacité de ce camouflage, mais on raconte qu’il inspirait beaucoup le moral de l’équipage, agissant peut-être comme les peintures de guerres magiques dont beaucoup de sociétés primitives se recouvraient avant le combat.

http://www.archiact.fr/2007_12_01_archive.html

Where Am I?

You are currently browsing entries tagged with Dazzle camouflage at À propos.