Exercice 8 : causalité combinée

L’exercice 6 a travaillé la causalité de manière maximale. L’enchaînement des événements, martelé par des « donc », a produit des récits linéaires et très secs, heureusement cassés par l’adjonction de récits secondaires. Le présent exercice va amplifier cette mécanique, puisque nous vous demandons cette fois de combiner 3 récits dans 3 trajectoires qui se croisent, s’accompagnent mutuellement, pour augmenter l’effet de monde et de diffusion des narrations croisées.

Précédent | 9/13 | Suivant

Objectif

Créer un ensemble de récits complets, croisés par groupe de 3, synchronisés par des événements communs. La capacité à se concerter et communiquer en équipe est un des enjeux majeurs de cet exercice.

Déroulement

- 1° -Constituez une équipe de trois personnes, chacun s’occupant d’une chaîne causale. Pas de groupes de deux pour une chaîne, car c’est contre-productif. Choisissez une image dans une des boîtes à image. Elle va servir de synchronisation entre les 3 histoires, « colorer » les récits. Nommez l’événement, placez le en haut de l’espace de travail sur le mur.

- 2° Entamez sur le mur une première chaîne de causalité dans l’ordre chronologique sur base des images fournies et de votre boîte à image. Une image se rapporte à une situation. Elle est reliée à la suivante par la conjonction DONC. Écrivez au fur et à mesure les situations pour rendre lisible votre récit aux autres étudiants. La chaine se compose de 12 images.

- 3° Lorsque cette chaîne est exécutée, commencez-en une seconde et produisez du contact avec la première : récits parallèles, croisés, qui s’accompagnent et s’infléchissent. De ce fait, la 1ère chaîne de causalité sera probablement adaptée sur base de cette seconde. Ces histoires croisées se font à la faveur de rencontres d’images, de situations communes, de personnages possiblement récurrents dans chacune des structures.

- 4° Lorsque cette seconde structure est articulée avec la 1ère, recommencez avec une troisième.

- 5° Arrangez-vous, pour que les rencontres soient diversifiées d’un point de vue dramatique : pactes, trahisons, simple passage d’information, amourette sans lendemain, ou simple décor de scène.

Vous pouvez aller tout droit, en zig-zag, à la façon du cavalier ou du fou dans le jeu d’échecs.

Une fois vos trois chaînes assemblées et toutes ses étapes écrites sous les images, faites une photographie de l’ensemble.
Assemblez ensuite les images sous la forme d’un leporello, ou livre-accordéon, un assemblage qui peut se présenter comme un livre mais aussi comme une bande continue.
Il faudra donc choisir quel récit entame la narration, et dans quel ordre sont assemblés les récits croisés pour donner le plus de lisibilité et d’intensité à la lecture des 3 récits, qui doivent s’y retrouver au complet.
Nommez cette histoire combinée, écrivez-en le pitch et rendez-nous le tout.

Document projeté

Un épisode des Simpson : TRIPLE ERREUR (épisode S12E18)

Résultat produit

Un récit constitué de l’assemblage de trois chaines causales sous forme de leporello, et son pitch.

Durée

1 séance, travail à trois.