Analyse de “Ridicule” de Francis Weber

Analyse du schéma actantiel du film Ridicule de Patrice Leconte, 1996. Un film à la structure très carrée, avec peu de superflu, idéal pour une analyse.

1/9 | Suivant

0:20
Milletail vient visiter le comte de Blayac, impotent. Celui-ci l’a humilié des années auparavant, provoquant sa disgrâce et son exil. Il revient lui faire face et lui urine dessus avant de quitter sa maison.

3:30
Le baron de Malavoy assiste à une pêche à main nue dans les marais. Il renvoie un vieil homme malade à la maison, et ramène un enfant qui travaille. Celui-ci lui donne un médaillon à faire bénir par le roi. La baron énonce à un prêtre sa volonté de rencontrer le roi pour lui demander de l’aide pour assécher les marais, et se met en route pour la cour.

6:40
Le baron de Malavoy rejoint la propriété du comte de Blayac, y rencontre brièvement le marquis de Bellegarde et Milletail, l’abbé de Villecourt et la comtesse de Blayac, et constate que le comte est mort. Il repart.
Opposant : le comte de Blayac

8:25
En secourant un homme au sol en pleine forêt, le baron de Malavoy est détroussé et blessé.

9:10
Il est secouru par le marquis de Bellegarde, qui le soigne et constate son absence de connaissance des jeux de la cour, et lui fait comprendre que l’approche rationnelle est sans effet à la cour, centrée sur des joutes autour du mot d’esprit.
Le baron dit vouloir s’adresser au roi.

11:45
La baron de Malavoy rencontre le comptable du roi qui fait barrage.

13:00
L’architecte militaire du roi rejette sa demande d’aide d’un revers de la main.

13:55
Le baron de Malavoy demande l’aide du marquis de Bellegarde pour une entrevue avec le roi, qui refuse.

15:04
Se présentant au salon, Malavoy s’affronte à l’abbé de Villecourt, et se fait remarquer. Il constate aussi que l’art de la répartie est valorisé à la cour : l’abbé est demandé par la reine. La marquise de Bellegarde propose de l’inviter.

17:35
Le marquis de Bellegarde le complimente et propose de l’aider. Il énonce le plot : “Si la cour s’intéresse à votre personne, alors le pays de Dombes aura ses entrées à Versailles”. De plus il lui propose le gite.

18:20
Adjuvant : le marquis
La marquis le conseille sur l’attitude à la cour.

19:22
D’abord moqué, Malavoy sort une saillie qui le fait remarquer. Il rit cependant de sa propre blague.

24:30
Mathilde, fille du marquis de Bellegarde se fait lire le contrat de mariage à venir avec le comte de Montalieri. Elle insiste sur l’obtention d’un lieu pour ses recherches. Son père lui demande si elle est sûre de son choix. Le comte exige qu’elle ne paraisse pas à la cour.

26:20
Mathilde fait un test à moitié raté de scaphandre : un lapin meurt dedans. Elle fait part à Malavoy de ses motivations pour le mariage : elle veut avoir accès aux moyens de Montalieri pour ses recherches.

27:40
De Bellegarde lui apprend à danser.

28:10
Rencontre avec le baron de Guéret, (scène de caractérisation) qui cherche a obtenir un poste avec un bonne rémunération, et est dans la gêne.

28:55
Malavoy sollicite un poste d’ingénieur du roi. Le généalogiste de la cour réitère que le graal passe par une rencontre avec le roi, mais met en doute la lignée aristocratique et demande de nombreuses preuves quasi impossible à produire.

31:00
Une invitation parvient d’un duc.

31:30
L’abbé de l’Épée se montre intéressé à aider le sourd muet au service de De Bellegarde. Celui-ci refuse.

32:00
Lors du dîner du duc, le baron de Guéret tente de défendre sa lignée. Malavoy l’humilie, ce qui le fait remarquer à nouveau. L’abbé de Villecourt en rajoute une couche.

33:44
Mathilde prélève du pollen des fleurs dans le parc du duc. Au retour, Malavoy lui caresse le genou. Le comte de Montalieri les surprend.

37:45
A la cour, De Bellegarde et Malavoy participent à une joute de bouts rimés. Le but est d’improviser une poésie à partir de mots imposés. Malavoy est opposé à l’abbé de Villecourt et découvre que la comtesse de Blayac triche en cachant de bouts de papier pré écrits dans son éventail. Il ne la dénonce pas publiquement et refuse le chantage que lui tend pourtant la comtesse.

43:00
Sur pression de la comtesse de Blayac, Malavoy obtient ses lettres de noblesses auprès du généalogiste de la cour.

44:05
Malavoy vient remercier la comtesse. Il comprend qu’elle le sollicite comme amant, mais ses avances calculées sont trop visibles : la comtesse le repousse tout en ne fermant pas la porte à une liaison.

46:25
Mathilde manque de se noyer dans le puits. Malavoy la sauve, il montre sa peur de la perdre, elle lui demande ce que ça peut lui faire qu’elle meure, il se dérobe à la demande d’une déclaration et lui apprend que la femme du comte de Montalieri est morte, ce qui signifie qu’elle pourra bientôt se marier.

48:00
Malavoy et De Bellegarde attendent dans le vestibule d’être choisis pour une cérémonie en présence du roi. De Bellegarde pense que les bons mots de Malavoy lui donnent une chance d’être choisi. C’est ce qui arrive. Au cours de celle-ci, le roi lui dit “on m’a parlé de vous”.

52:20
Humilié une fois de plus par l’abbé de Villecourt, le baron de Guéret se pend.

52:40
La comtesse de Blayac et quelques courtisans sont surpris par un homme portant un casque effrayant. C’est Paul, le jeune sourd muet portant le casque de plongeur de Mathilde.

53:20
Mathilde sollicite la comtesse de Blayac, qu’elle n’a jamais rencontré. La comtesse a exigé que Paul soit envoyé à l’hospice de l’abbé de l’épée. La comtesse refuse et la complimente sur sa beauté, demande des nouvelles de Malavoy. Mathilde reste froide.

56:00
L’abbé de Villecourt, au lit avec la comtesse de Blayac, confesse sa peur d’être dénoncé au roi par Malavoy pour sa triche aux “bouts rimés”. La comtesse lui promet qu’elle veillera personnellement à ce que Malavoy ne soit jamais reçu par le roi, et propose d’organiser un souper où elle le piegera.

58:35
Le comte de Montalieri annonce le souper chez la comtesse à Malavoy. Il lui demande aussi de ne rien faire pour détourner Mathilde du mariage, argumentant que ce mariage ne durera pas longtemps vu son grand âge. Mathilde sera alors veuve et riche. Malavoy ne répond rien.

58:28
Lors du dîner, la comtesse prétextant le nombre de 13 personnes à table, propose un jeu qui exclura un des convives. Chacun doit faire un bon mot. Mais la comtesse perturbe Malavoy en lui caressant l’entrejambe avec son pied et lorsque c’est à son tour de parler, Malavoy est incapable de produire un bon mot. Il quitte la soirée.

1:01:50
Alors que Malavoy sangle son cheval pour quitter Versailles et rentrer sur ses terres, Mathilde lui déclare son amour et l’embrasse. Malavoy lui rend son baiser mais refuse de la laisser l’accompagner.
“Nous sommes de la même espèce, Mathilde, il nous faut tout sacrifier à nos desseins”.

1:03:30
Malavoy quitte Versailles pour rentrer dans son domaine. Il y retrouve les moustiques.

1:04:00
Mathilde fait son entrée à la cour. Elle rompt par là, devant son père, son engagement avec le comte de Montalieri qui s’y trouve.

1:05:35
Malavoy, rentré au château, constate que les finances sont au plus bas. Sa mère lui apprend que le petit Léonard a la fièvre. A son chevet, il constate la mort imminente de celui-ci et lui rend la médaille dont il prétend qu’elle a été bénie par le roi.

1:07:04
L’abbé de Villecourt, galvanisé par un discours sur l’existence de DIeu qui lui valent une ovation, s’avance à dire au roi qu’il pourrait tout aussi bien prouver l’inverse, ce qui provoque un tollé. Le roi se lève et quitte la salle. La comtesse de Blayac refuse de l’aider et s’en va avec le reste de l’assistance. L’abbé de Villecourt est en disgrâce.

1:09:25
La comtesse envoie une lettre de supplication à Malavoy, prétendant avoir elle-même évince l’abbé de Villecourt. Elle lui de revenir auprès d’elle faisant miroiter la possibilité d’être entendu à la cour.

1:10:10
Malavoy arrive dans les appartements de la comtesse et devient son amant

1:11:30
La comtesse fait venir le lendemain matin le marquis de Bellegarde, qui ne peut que constater la liaison de celle-ci avec Malavoy.

1:12:30
L’abbé de l’épée est invité à la cour pour défendre sa méthode de langage des signes qui permet aux sourds de communiquer et d’apprendre à lire. Mathilde et le marquis de Bellegarde sont conquis, mais une partie de la salle, dont la comtesse de Blayac, se moque. Malavoy marque bruyamment son admiration pour l’abbé et sa méthode, en cherchant en vain de rencontrer le regard de Mathilde.

1:17:00
La comtesse annonce avoir arrangé une rencontre entre Malavoy et le roi.

1:17:30
Malavoy rencontre le roi qui lui demande un bon mot, et Malavoy s’acquitte de la demande avec succès.

1:18:25
Le roi le convie à le suivre à une démonstration de canon. Sollicité pour donner son avis, Malavoy propose une amélioration remarquée par le roi, qui lui propose de venir lui parler en privé de son projet d’assèchement des marais.
Cependant, l’officier qui procédait à la démonstration, Chevernoy, est furieux et l’insulte. Malavoy le provoque en duel.

1:19:50
Malavoy va voir Mathilde, et lui dit avoir appris qu’elle avait rompu le contrat du comte de Montalieri. Mathilde lui reproche de n’avoir rien fait de la nouvelle. Il lui avoir être honteux d’avoir couché avec la comtesse pour se rapprocher de son but. Elle lui répond que si le but est de sauver ses paysans, elle peut comprendre. Il s’embrassent sans qu’il ne lui dise un mot du duel.

1:21:15
Mathilde apprend pour le duel de Malavoy. Elle fait une syncope.

1:21:25
La comtesse propose à Malavoy de fuir. Malavoy fait mine d’accepter.

1:22:05
Malavoy se présente au duel en ayant fait arrêter le fiacre. Il s’excuse dans une lettre auprès de la comtesse. “nous nous sommes livrés sans passion, nous nous quittons sans regret.” Il tue Chevernoy sans jubilation.

1:25:25
La comtesse apprend que Malavoy a gagné le duel, mais est reparti avec Mathilde. Elle est furieuse. “Il me le paiera”.

1:26:20
Milletail dit que Malavoy a commis un faux pas, sous-entendant qu’elle ruinera ses chances auprès du roi.

1:26:45
Mathilde annonce à Malavoy, qui essaie la combinaison de scaphandrier, que le record de plongée est battu. Ils s’embrassent, heureux.

1:27:30
Malavoy est éconduit alors qu’il se présente au rendez-vous du roi. La rencontre est remise à une date hypothétique.

1:28:00
Alors que Mathilde dit à Malavoy qu’il n’est “pas des leurs”, il se flatte d’avoir reçu une invitation à un bal masqué à la cour.

1:29:00
CLIMAX
Lors du bal, Malavoy est identifié sous son masque et alors qu’il danse avec la comtesse, on lui fait un croc en jambe. Aussitôt à terre, musique arretée, il subit les quolibets des autres courtisans. Malavoy se fend d’un discours sur les moeurs de la cour. Il demande à connaître celui qui l’a affublé d’un sobriquet destiné à le ridiculiser. Ce n’est autre que Milletail.

1:32:44
PLOT 2
Après avoir annoncé à la comtesse qu’il rentrait dans son pays y travailler seul à aider son peuple, Malavoy s’en va, emportant Mathilde. Alors que la musique reprend et que tous se remettent à danser, la comtesse pleure discrètement.

1:33:45
ETAT DES LIEUX
Sur les côtes anglaises, en 1794, De Bellegarde se promène, nostalgique, avec un aristocrate anglais. Ils nous apprend que Malavoy et Mathilde sont restés en France, et travaillent à l’assèchement. Il surprend un trait d’humour de la part de son hôte et s’extasie.