Deus ex machina

Deus ex machina est une locution latine signifiant « dieu sort de la machine ».

Précédent | 16/68 | Suivant

Elle est surtout employée dans le vocabulaire théâtral au sujet d’une personne qui arrive, d’une façon impromptue, à la fin de la pièce et par qui le dénouement s’effectue. L’expression existait déjà dans le théâtre grec (από μηχανής θεός - « apo mekhanes theos »), pour désigner un mécanisme servant à faire entrer en scène une ou des divinités pour résoudre une situation désespérée. L’expression peut être étendue à toute résolution d’histoire qui ne suit pas la logique interne de l’histoire mais permet au dramaturge de conclure sa pièce de la manière qu’il désire. Elle peut, cependant, désigner au sens propre la simple représentation sur scène d’une divinité.

Dans le langage courant, l’expression s’applique aussi à un élément qui arrive par surprise et qui résout un problème bloqué jusque là. On peut donc dire d’une personne qu’elle est le deus ex machina si elle vient arranger un problème au dernier moment.

En murder party, ou soirée enquête, ce terme réfère souvent à un abus du scénario ou de l’organisateur pour déclencher une action qui n’aurait pas pu avoir lieu du seul jeu de rôle des joueurs.