Little miss sunshine de Jonathan Dayton et Valerie Faris, 2006

Analyse de la structure dramaturgique

Little miss sunshine, s’il est décrit comme un film indépendant en raison de son budget modeste (comparé à un blockbsuter hollywoodien) et sa thématique douce-amère, reste un film à l’écriture soignée. Il contient sous une forme très classique tous les ingrédients d’un scénario dramaturgiquement solide, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve d’inventivité dans son écriture.

Précédent | 3/11 | Suivant

Personnages
Olive, la fille. Richard Hoove, le père, Sheryl Hoover, la mère. Dwayne Hoover, le fils. Edwin Hoover, le grand-père. Frank Ginsberg, le frère de la mère

Objectifs généraux, portés par la mère
Objectif matériel : Gagner le concours little miss sunshine
Objectif immatériel : resouder la famille
Destinateur : le grand père
Destinataire : Olive et la famille

Objectifs par personnage
Si la famille peut être considérée comme un actant, elle est tout de même constituée de membres mus au début du film par des objectifs différents. C’est d’ailleurs un des motifs du film : la famille destructurée finit par se rejoindre sur l’objectif du concours, fantasme ridicule et critiqué finalement réalisé en mémoire du grand-père défunt.
Sheryl, dévouée : Faire participer sa fille au concours / Souder la famille
Edwin, épicurien : faire gagner sa petite fille / Jouir de la vie
Dwayne, buté : ne pas parler tant qu’il n’est pas reçu comme pilote d’essai à l’United States Air Force Academy / Prouver qu’il n’est pas un raté
Richard, donneur de leçon : vendre son livre / prouver qu’il est un winner
Frank, pince-sans-rire (mais en crise sur la plupart du récit) : Surmonter la dépression / Prouver qu’il n’est pas un raté
Olive, enthousiaste : Danser / faire plaisir à son grand-père

Déroulé du film

Exposition
Comme l’actant principal est la famille, il s’agit d’en présenter les membres. Par manque de temps (le film a une durée standard) la caractérisation en début de film est directe et efficace.
Scène 1 : Olive repasse en boucle, en l’imitant, miss Kansas qui gagne le concours Miss America.

Scène 2 : Richard termine une conférence sur la win, en loser.

Scène 3 : Dwayne, le fils s’entraine

Scène 4 : Edwin, le grand-père sniffe de la coke dans les chiottes

Scène 5 : Sheryl, la mère, rushe sur la route en téléphonant

Scène 6 : Sheryl arrive à l’hôpital rechercher son frère, Frank, qui vient de faire une tentative de suicide

Détail intéressant : Frank, le frère dépressif, qui débarque dans la famille dysfonctionnelle, est celui qui facilite la caractérisation de la famille, Dwayne par exemple qui a fait voeu de silence.

Incident déclencheur
16:00, un coup de fil offre une place inespérée au concours de miss.

Personne, à part Olive évidemment, ne veut aller en Californie pour ce concours. La scène qui suit et nous amène au plot est écrite au cordeau, puisqu’il s’agit de rendre probable l’impossible : toute la famille va faire le déplacement. Sheryl, qui tient la famille à bout de bras, est la première à prendre la décision. De là, la caractérisation déjà en place, bien exploitée, permettra de donner une raison personnelle à chacun des membres de la famille.

Sheryl est dévouée à sa famille, mais ils n’ont pas les moyens de prendre l’avion. Sheyl propos de prendre la camionette.

Le grand-père l’a entrainée, il veut y être.

Richard, vouant un culte à la volonté, se rallie après une courte réflexion.

Frank, dépressif et dépendant, n’a pas trop son mot à dire même si Sheryl, conformément à son caractère, le consulte

Reste Dwayne, qui refuse en bloc.

Mais contre la promesse de pouvoir entrer à l’école d’aviation, il accepte.

Plot
Le plot respecte la forme canonique, énoncé dans une scène claire, et devant toute la famille, à 20:09.

Progression dramatique

La station-service, garage, station-service
Les conflits dans la station service engagent de leur coté plusieurs des personnages, car la famille est désunie à ce stade.
26:00 Olive ne doit pas manger de glace pour soigner sa ligne - échec
30:00 Le van ne démarre pas, il faut pousser pour la faire démarrer - succès
32:25 : Le père défend sa future réussite devant Frank, puis (34:00) se voit refuser son livre - échec
35:09 : Frank rencontre avec son ex et tente de faire bonne figure - humiliation
37:20 : Sheryl confronte Richard sur la promesse de son mentor d’en faire un homme riche et célèbre - humiliation
38:26 : Olive a été oubliée à la pompe, symbole de la perte de vue de l’objectif principal

39:05 : Pause dramatique : le grand-père console Richard "Quoi qu’il arrive, tu as essayé de faire quelque chose par toi-même. Toi tu as pris des risques, c’est très courageux".

L’étape à hôtel
42:40 Olive a peur de l’échec. Consolée par son grand père - réussite
44:40 Richard tente de convaincre son éditeur après de multiples obstacles (camionnette, mobylette) - humiliation et échec

L’hôpital
48:50 Olive annonce la mort du grand-père.
52:25 : Conflit avec l’assistante sociale, Richard veut reprendre la route en laissant le grand-père : échec.
54:24 : réaffirmation de l’objectif et point de non-retour : "On a fait 1100 kilomètres. Que je sois maudit si ma fille ne participe pas à cette élection, Sheryl".
54:46 : Ils s’enfuient avec le corps du grand-père - réussite

La panne de klaxon
59:25 : Le klaxon est bloqué, ils sont arrêtés par un policier
1:00:00 : Richard tente de résister à l’ouverture du coffre dans lequel se trouve le grand-père - échec
1:01:17 : Les revues pornos sur le drap cachant le cadavre détournent l’attention du policier, réminiscence du grand-père qui avait demandé de les acheter, ils repartent - réussite
1:03:02 : Dwayne découvre qu’il est daltonien - échec de son objectif personnel - crise
1:04:40 Dwayne, en crise, refuse de monter dans le van. Dit qu’ils sont des losers. Olive débloque la situation - succès

Le concours de miss
1:08:55 Richard se trompe de sortie - la voiture ne peut pas s’arrêter - réussite
1:10:00 La directrice refuse l’inscription
1:12:00 l’assistant sauve la mise - réussite
1:16:00 le spectacle commence, les autres misses souriantes et fardées sont très bien préparées, et correspondent aux normes sociales attendues de ce genre d’événement. Olive constate devant un miroir qu’elle n’est pas dans cette norme.
1:20:30 Coda (révélation du message de l’auteur) par Dwayne « La vie c’est que des concours de beauté. Y’en a marre des concours de beauté. Il faut faire ce qu’on aime, le reste on s’en fout ».
1:22:19 Face aux performances des candidates, Richard doute visiblement de la possibilité de réussite d’Olive. A sa suite Dwayne et Frank redoutent aussi qu’elle se fasse humilier.
1:23:40 En coulisse, Richard veut abandonner la compétition. Dwayne à sa suite, Frank aussi. Sheryl argumente « On doit laisser Olive être Olive », ce qui est une reformulation de l’objectif. Ils demandent à Olive de trancher, elle décide de se présenter - succès

La performance d’Olive
Cette scène montre l’unité gagnée de la famille, puisque que tous les membres vont se liguer un à un à la cause d’Olive pour réaliser l’objectif général, dépassant leurs objectifs individuels.

1:26:50 Olive se déhanche sur scène de façon sexuellement explicite en réalisant un strip-tease. Des parents quittent la salle, la directrice est offusquée. Frank puis Dwayne se lèvent avec une froide détermination pour frapper dans les mains.
1:28:50 La directrice demande au présentateur d’arrêter la danse. Celui-ci tente d’intercepter Olive, Richard se précipite sur scène pour l’en empêcher et y parvient.

Climax
1:29:24 La directrice intime l’ordre à Richard d’arrêter la danse, il marche vers Olive d’un pas lent.

1:29:30 Richard après être resté quelques instants derrière Olive qui danse face au public, le visage hagard, il se met soudain à danser avec elle en imitant sa chorégraphie.

1:30:00 Il est rejoint par Frank et Dwayne et enfin Sheryl, qui était jusque là restée en retrait. Toute la famille danse sur scène jusqu’à la fin du morceau, l’objectif matériel est atteint ainsi que l’objectif immatériel.

Les scénaristes se sont offert dans cette scène le luxe de deux personnages bien préparés : l’assistant, qui a un vrai rôle d’adjuvant, car après avoir forcé plus tôt l’admission d’Olive à la compétition, il ne coupera pas la musique durant sa danse et applaudit à la fin de la performance, et le père désabusé, qui portait de boules quiès, qui pousse un cri de joie, les bras levés et les mains faisant un signe rock’n roll.

Plot 2
1:31:05 Un policier relâche la famille contre la promesse de ne plus jamais participer à un concours de Miss en Californie. Richard dit à Olive "Ton grand père aurait été fier de toi".

État des lieux
1:32:07 Olive, Frank, Dwayne, Richard et Sheryl poussent la camionnette et montent à bord un par un, en harmonie. En sortant, ils brisent la barrière du parking devant la directrice choquée. Le klaxon se remet à faire du bruit tandis qu’ils rentrent à Abukerke dans le soleil couchant.

Préparations et exploitations, milking

La win et la lose font l’objet d’un milking important. Richard en fait l’objet de son séminaire, il demande lors du plot à sa fille si elle est une gagnante, et évidemment l’object est associé à la win. Olive dit à son grand père craindre d’être un loser car son père n’aime pas ça, Dwayne lors de sa crise reproche à la famille d’être une famille de loser, Frank décrit Proust comme un parfait loser, et Dwayne fait un nouveau mantra de "faire ce qu’on veut" plutôt que de chercher la réussite comme moyen d’être accepté par la société.
D’autres éléments font l’objet de préparation et exploitation.
Le grand-père prend dans le premier plan de la coke. Cette information revient plusieurs fois. L’évocation d’un condamnation, etc. A l’hotel, il ouvre la banane à sa ceinture et en sort un flacon. Le lendemain, il est mort.
La crème glacée fait l’objet d’une jolie préparation/exploitation : la scène du resto-route est l’occasion pour Richard de parle de la glace comme le gras que ne peuvent se permettre les miss. Lors de l’arrivée à la compétition, Olive rencontre miss Californie et lui demande si elle aime la glace. Miss Californie lui dit adorer ça.