Exposition dramatique

Précédent | 24/68 | Suivant

Premier des 3 temps de la dialectique de l’équilibre et du déséquilibre dramatique, l’exposition est le moment de l’histoire au cours duquel les ingrédients (personnages, relations, scène dramatique) qui vont jouer un rôle dramatique dans la suite de l’histoire sont présentés, sans encore être exploités. L’exposition est donc, généralement, un moment d’équilibre, d’apaisement, précédant, parfois même préparant les conflits futurs.
Il prépare donc le développement qui sera le passage en situation de déséquilibre de ces ingrédients et la résolution qui, classiquement, signale un retour à l’équilibre.
Attention, l’exposition est donc à la fois une partie générale de la structure, qui se trouve en général en ouverture d’histoire ET un processus dramatique, que l’on peut utiliser tout au long de l’histoire, soit pour l’alimenter de nouveaux ingrédients, soit pour diminuer une intensité dramatique trop pesante. Le syndrome "d’exposition perpétuelle", qui consiste à passer son temps à présenter des éléments, caractériser, décrire des situations, sans jamais les exploiter ensuite dans un conflit, est souvent le signe d’une écriture débutante, mais parfois aussi hautement poétiques.