Soirée Thema sur Arte « Echange, troc et partage »

14 octobre 2014 § 0 commentaire(s)

Ce mardi 14 octobre:

20h50
Capitalisme (1/6) Adam Smith : à l’origine du libre marché ? (54 min)
Rediffusion jeudi 16.10 à 8h55

Considéré aujourd’hui comme une évidence, le capitalisme n’a, de fait, pas toujours existé… Cette magistrale série documentaire, tournée dans vingt-deux pays, offre des clefs de compréhension du système capitaliste. Ce premier volet remonte à Adam Smith, philosophe écossais du XVIIIe siècle, considéré comme le « père du capitalisme ».

Son livre, La richesse des nations, best-seller mal lu depuis plus de deux siècles, aurait posé les bases du libre marché, à la veille de la révolution industrielle. Or, si Adam Smith, philosophe écossais du XVIIIe siècle, considéré comme le « père du capitalisme », croyait aux lois naturelles de l’économie et à l’inclination des hommes au commerce, le capitalisme ne résulte pas d’un concept, mais bien d’un processus historique, amorcé avec la découverte de l’Amérique, la colonisation et le commerce triangulaire. Un Nouveau Monde où les Aztèques n’accordaient d’ailleurs aucune valeur matérielle à l’or. Considéré aujourd’hui comme une évidence, le capitalisme  n’a, de fait, pas toujours existé…

Théories d’hier, réalités d’aujourd’hui
Comme les suivants, les deux premiers épisodes de la magistrale série Capitalisme, tournée dans vingt-deux pays, nous entraînent dans une enquête captivante, au fil de cinq cents ans d’histoire, avec pour guides éclairants des anthropologues, des historiens et des économistes renommés, dont Robert Boyer ou Thomas Piketty. Sur les traces d’un amiral chinois, des geôles d’esclaves au Ghana à la rencontre d’Indiens Maijunas, et d’une rive à l’autre de l’Atlantique, les théories d’hier nouent un dialogue fructueux avec l’actualité et les réalités contemporaines. Depuis les origines jusqu’à la mondialisation, la série décrypte les mécanismes d’un système qui détermine nos vies et survit malgré la crise.

21h45
Capitalisme (2/6) « La richesse des nations », nouvel évangile ? (54 min)
Rediffusion jeudi 16.10 à 9h50

22h40
Entretien avec Jeremy Rifkin (10 min)

Entretien avec l’essayiste américain Jeremy Rifkin, auteur d’une vingtaine de best-sellers. Dans son dernier ouvrage, « La nouvelle société du coût marginal zéro » (éditions Les Liens qui Libèrent), il livre sa vision de ce que sera le monde après la fin annoncée du capitalisme : une société fondée sur une économie du partage et de la collaboration.

Émilie Aubry s’entretient avec l’essayiste américain Jeremy Rifkin, auteur d’une vingtaine de best-sellers, dont Une nouvelle conscience pour un monde en crise, Le rêve européen, La fin du travail, ou La troisième révolution industrielle. Dans son dernier ouvrage La nouvelle société du coût marginal zéro, à paraître le 24 septembre aux éditions Les Liens qui Libèrent, il livre sa vision de ce que sera le monde après la fin annoncée du capitalisme : une société fondée sur une économie du partage et de la collaboration, qui s’appuiera sur les opportunités offertes par les nouvelles technologies numériques.


22h50

Echange, troc et partage (1/2) Bien plus qu’une mode ? (52 min)

Utiliser à plusieurs au lieu de posséder seul : cette pratique vieille comme le monde, tombée en désuétude avec l’individualisme moderne, prend une autre dimension grâce aux nouvelles technologies. Sur le long terme, ce concept de « sharing economy » (ou économie du partage) pourrait forger un nouveau modèle social et représenter un mode de consommation alternatif.

Utiliser à plusieurs au lieu de posséder seul : cette pratique vieille comme le monde, tombée en désuétude avec l’individualisme moderne, prend une autre dimension grâce aux nouvelles technologies. Sur le long terme, ce concept pourrait forger un nouveau modèle social et représenter un mode de consommation alternatif. La sharing economy met ainsi à profit les nouvelles possibilités qu’offrent les réseaux sociaux pour répondre à l’impératif d’une consommation plus durable et moins nocive pour l’environnement. Le réalisateur Jörg Daniel Hissen sillonne la France et l’Allemagne à la rencontre de ceux qui participent à l’essor de cette pratique. Comment fonctionnent leurs projets ? Quels sont leurs enjeux et leurs conséquences ?

23h45
Echange, troc et partage (2/2) Un business comme les autres ? (52 min)

Face au « sharing economy » (ou économie du partage), de nombreuses voix appellent à une réglementation intelligente. En fait, les autorités et les législateurs cherchent avant tout à comprendre ce nouveau secteur. Seule certitude : ce concept né de la révolution numérique est en passe de changer durablement nos façons de vivre et de consommer…

Berceau de l’économie du partage, San Francisco a vu naître et se développer les premiers modèles d’entreprise inspirés des technologies numériques. Depuis le début de la décennie, les start-up de consommation collaborative y voient le jour à un rythme effréné. À Séoul, la municipalité, confrontée à de nombreux problèmes sociaux, soutient activement la sharing economy afin de rendre la capitale sud-coréenne plus humaine et durable. Toutefois, certains acteurs de l’économie traditionnelle voient ce boom d’un mauvais œil. En Europe, de nombreuses voix appellent désormais à une réglementation intelligente de l’économie collaborative. En fait, les autorités et les législateurs cherchent avant tout à comprendre ce nouveau secteur. Seule certitude : ce concept né de la révolution numérique est en passe de changer durablement nos façons de vivre et de consommer.

Le topogramme ultime ?

9 octobre 2014 § 0 commentaire(s)

Meet Anaïs - Is your work purpose driven?

Le topogramme du Design Conditionnel

9 octobre 2014 § 0 commentaire(s)

Premier cours

Essais de topogramme sur le « Conditional Design »

Where am I?

You are currently viewing the archives for octobre, 2014 at Atelier Pluridisciplinaire Media Bac 3.