Atelier Pluridisciplinaire Media Bac 3

MON TERRAIN

Quatre étapes pour approcher pas à pas le terrain de votre pratique. Tout ce qui de près ou de loin nourrit, stimule, anime votre pratique artistique. 1/ MA CARTE MENTALE.   2/ MA COLLECTE ET MON CLASSEMENT. Procéder à la collecte de référents visuels, productions singulières, démarches de plasticiens qui nourrissent et questionnent votre pratique.   3/ MA SELECTION. Par la discussion, l’argumentation et la prise de notes en binôme,

SIGNE PLASTIQUE

  Extrait de « Un barrage contre le plastique » Depuis 1950, l’humanité a produit 8,3 milliards de tonnes de plastiques, dont seulement 12% ont été incinérés et 9% recyclés. Le reste a fini dans la nature. Au mieux, enfoui en décharge, mais en bonne partie abandonné un peu partout dans notre environnement. Or la plupart de ces détritus sauvages terminent leur course, de ruisseaux en fleuves, jusqu’à la mer. On estime

GRRRWW !

OH LES BEAUX JOURS ! Pour une esthétique des moyens disponibles Oh Les Beaux Jours ! est le titre de la 9e Biennale d’art contemporain d’Ottignies – Louvain-La Neuve. Dans ce cadre notre atelier ainsi que d’autres atelier de l’erg participent à la marche du samedi 28 octobre 2017 à 14h30. Groupe de ressources GRRRWW ! (sur facebook) – L’événement Autres ressources (sur FramaPad) L’atelier se concentre sur la biodiversité

Année 2017-18

Bienvenue, Les horaires sont le mardi de 13h à 16h le vendredi de 9h à 12h local 1P03 Isabelle Jossa, Damien Safie, Giampiero Caiti (mardis du 1er semestre, vendredis du 2nd), Marie-Christophe Lambert (vendredis du 1er semestre, mardis du 2nd)

Nonante/Dix

Pour illustrer les croisements attendus voici quelques images du travail d’Evelin Kasikov. Ou encore: Autobahn Duct-tape Mel Nguyen Sabine Finkenauer Mel Nguyen

Wim Delvoye

02/07/2016 – 08/01/2017 Depuis le début de sa carrière, commencée dès la fin des années 1980, Wim Delvoye s’attache à déplacer les frontières qui séparent traditionnellement la culture populaire et l’art, les arts décoratifs et les « beaux-arts », l’ancien et le contemporain, le noble et l’impur. « En un mot, Wim Delvoye pratique l’oxymore », écrit Michel Onfray : ses œuvres apparaissent en effet comme traversées par différents contraires, suspendues quelque part entre